Publié dans Développement personnel

Je suis absolument heureuse et reconnaissante d’avoir raté mon permis pratique …4 fois ! Partie 1.

Helloooo mes chéri(e)s d’amours ! J’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui, je vais vous expliquer les fautes que j’ai commises , ce que j’ai fait pour les corriger et surtout les bénéfices que j’en ai tiré que ce soit sur le plan technique ou humain.

  • J’avais peur de conduire.

Il est normal d’avoir peur. Si vous n’avez jamais eu peur au volant la première fois et bien tant mieux pour vous, dans le cas contraire , acceptez la peur à bras ouvert. Me concernant, je l’ai contré pendant 2 ans et cela n’a fait qu’accentuer ma détresse. J’ai arrêté d’avoir peur, ou du moins, d’être affolée, le jour où j’ai accepté ma vulnérabilité. Le jour où je me suis convaincue qu’il était tout à fait normal d’avoir peur pour un petit laps de temps. Dans mon cas, celle-ci était surtout causée par la peur de ne pas être à la hauteur et par la recherche de la perfection à tout prix. C’est seulement après avoir pleinement accepté ma vulnérabilité que j’ai pu exploiter ma force. Evidemment, il faut viser grand mais commencer petit , c’est-à-dire commencer par les parkings, les ruelles désertes, petites routes, routes pas très denses, routes normales, autoroutes, etc…

Prenez votre temps ! Allez à votre rythme !

 

  •    Je me répétais inlassablement dans ma tête que je détestais conduire.

Cela ne parait pas comme ça mais vos pensées font toute la différence quand vous entreprenez un projet. Ne pas vouloir conduire et le faire quand même est une grosse erreur et peut s’avérer être très dangereux quand on est encore en apprentissage. Il y avait un conflit intense dans ma tète à chaque fois que je conduisais. J’ai commencé à bien conduire et à être à l’aise que lorsque j’ai remplacé le « je déteste conduire  »  par   « j’adore conduire et en plus, c’est tellement facile! » , plus je me le répétais, plus j’avais le courage de persévérer. Cela parait stupide dit comme ça mais en ce qui me concerne, cela m’a vraiment aidé.

Gérez vos pensées  !

 

  • Je pensais déjà au prochain carrefour au lieu de me concentrer sur l’endroit présent.

Il est très perturbant et très dangereux de vouloir précipiter les choses…surtout sur la route. Il faut toujours se concentrer sur le moment présent.

Chaque chose en son temps! Ne pas précipitez les choses !

 

  • Je voulais avoir mon permis pour ne plus conduire par la suite

Cette idée, je pense être la seule à l’avoir eu. Elle est d’une stupidité que je n’arrive toujours pas à la comprendre. Ayant cette idée erronée , je savais très bien que je ne conduisais pas très bien mais je prenais quand même des RDV comptant sur  » la chance « . C’est seulement après m’être engagée sérieusement et m’être persuadée que je ne pourrais conduire que si je travaillais durement, que j’ai enfin pu réussir mon permis.

La chance n’existe pas . Engagez-vous pleinement quand vous souhaitez réaliser quelque chose !

 

  • Je voulais sauter les étapes . Tout faire tout de suite et très rapidement.

Très mauvaise idée. Je n’étais pas très douée de base et vouloir tout précipiter me mettait encore plus de pression. Ce point rejoint un autre cité ci-dessus mais je voulais le souligner de nouveau car cette faiblesse a été une de mes premières cause d’échecs. Les choses se sont améliorées quand je les ai accepté comme elles venaient.

 

  • Mon guide stressait plus que moi. 

Le choix du guide est LA CHOSE la plus importante selon moi, surtout au début. Mon guide ( un membre de ma famille) stressait encore plus que moi quand nous conduisions. Ma vision sur la conduite a fait un virage de 180 degré lorsque j’ai choisi un moniteur d’une auto-école avec qui j’ai conduit pendant 3 semaines et étrangement, je conduisait très bien en sa présence. Il ne faisait que raconter sa vie pendant toute la durée des séances et pourtant, j’arrivais parfaitement à rester concentrée….même sur l’autoroute. Je ne remets pas en cause la méthode ou l’état d’esprit de mon premier guide mais j’ai remarqué que pour mon cas, l’état émotionnel à été super important! Ce moniteur était tellement à l’aise et il me faisait tellement confiance que j’ai fini par aimer conduire….et à bien conduire. Cela ne parait pas comme ça mais le choix du guide a été crucial pour moi. Encore une fois, je ne remets en cause les compétences de personne. J’estime juste qu’il faut choisir une personne avec laquelle on se sent parfaitement à l’aise.

N’ayez pas peur de changer de guide/moniteur si vous ne vous sentez pas très à l’aise!

 

  • J’ai bien su démarrer convenablement pendant deux ans et demi pour avoir subitement un blocage.

Avant, je mettais mon pied gauche sur l’embrayage et le droit sur le frein ensuite, j’enlevai mon pied du frein pour pouvoir accélérer. Deux ans et demi plus tard , j’eus une soudaine peur atroce d’accélérer. Je ne savais pas du tout ce qui m’était arrivée. Déjà que j’avais du mal à conduire mais alors là, je commençais à perdre espoir. Je me suis alors convaincue qu’il m’étais stupide de continuer à viser la perfection car je n’arrivais même pas à atteindre la moyenne. J’ai dès lors changer mon but. Je ne voulais plus obtenir mon permis mais plutôt apprendre à conduire. J’avais complètement arrêté de penser à l’examen. La seule chose qui m’importait désormais, était mon apprentissage. Après deux semaines d’essai et d’acharnement ….ET AVEC UN GRAND SOURIRE pour une fois, tout rentra dans l’ordre. Je n’ai jamais autant galérer pour un projet dans ma vie. Cette expérience a soumis mon mental à une rude épreuve. Celle-ci m’a enseigné qu’il n’y avait pas de personnes intelligentes ou de personnes bêtes. Personne n’est parfait mais nous sommes tous complet ! C’est probablement très stupide mais j’ai été sidérée par cette découverte. Je ne me considérais pas spécialement comme étant quelqu’un d’intelligent mais on me le chantait assez souvent….durant mon enfance…c’est plus le cas aujourd’hui car échec= stupide parait-il, et c’est ce que j’ai longtemps cru malheureusement. J’ai vraiment honte de le dire mais inconsciemment dans ma tète, je pensais vraiment qu’il existait des personnes qui réussissaient dans tout et d’autres, dans presque rien. Je n’ai jamais méprisé qui que ce soit mais sans m’en rendre compte, je pouvais mettre des gens dans des cases. Cette expérience a brisé le peu d’égo qu’il me restait et c’est selon moi, une des plus belle chose que la vie puisse nous enseigner ! J’étais tellement perfectionniste et dur avec moi même que je ne comprenais pas les gens qui baissaient les bras  » trop » facilement. C’est seulement après avoir constaté que mon entourage obtenait leur permis assez « aisément » que j’ai pu réaliser tout cela. C’est seulement après avoir brisé mon égo, après avoir quitté la perfection et embrassé ma vulnérabilité , que j’ai compris. C’est seulement après m’être acceptée entièrement avec mes forces et mes faiblesses que j’ai pu considérer les  « personnes qui ne réussissent pas » comme étant des « personnes complet et géniaux » . Je suis tellement émue en vous écrivant cela car je m’en veux tellement d’avoir fait cette erreur.

C’est en étant gentil avec soi-même que l’on peut l’être avec les autres. Alors, soyez gentil avec vous même!

 

 

Pour ceux qui on déjà leur permis , je vous dis félicitations! Pour ceux qui ne l’ont pas encore, je vous souhaite beaucoup de courage! On apprend bien plus par des échecs que par des réussites. Ces conseils ont été utiles concernant ma personne mais en aucun cas , je ne préconise que cela puisse être applicable sur tout le monde car chacun à son mode de fonctionnement.

 

 

Mes beaux et belles chéri(e)s d’amours, cette première partie arrive à sa fin. Je vous retrouve dans la deuxième partie afin de vous expliquer le déroulement de mes cinq séances d’examens ( mes fautes, le déroulement de celui-ci ainsi que mon état d’esprit).

 

N’hésitez surtout pas si vous avez des questions ou un avis à transmette !😉

 

 

PS: Pour les âmes sensibles, ma maladresse se résumait à changer de vitesse brusquement, freiner brusquement, démarrer trop lentement, conduire comme une grand-mère, rouler trop à droite ou bien au contraire, prendre toute la route, caler à plusieurs reprises consécutivement et laisser tout le monde passer même quand j’avais la priorité. Je n’ai jamais brulé de feu rouge ou blesser quelqu’un. C’était surtout mon mental qui n’y était pas .Je tenais à le préciser…

 

 

 

 

 

 

Auteur :

Etudiante en communication et passionnée par l'écriture, la mode, le développement personnel , les langues et le cinéma , je souhaite partager avec vous mes expériences et mes passions. Enjoy :)

11 commentaires sur « Je suis absolument heureuse et reconnaissante d’avoir raté mon permis pratique …4 fois ! Partie 1. »

  1. Ma fille n’a jamais réussi .. mais c’est plus un problème de perception qui est en cause, elle utilise le transport en commun quand elle n’est pas avec son mari.

    moi j’ai conduit dans une petite ville, et quand je suis arrivée dans une grande ville j’ai abandonné mon permi

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Nuage,

      Ah oui je vois, chacun ses faiblesses dans la vie. De toute façon, elle a tout le temps devant elle 😜

      Dans une grande ville, je pense que les transports en communs sont plus pratique si on ne veut pas être bloqué par les embouteillages. Donc, c’est très compréhensible même plus avantageux je dirais.

      Un grand merci pour ton partage et à bientôt 😊 😘

      J'aime

  2. Je ne l’ai eu que la troisième fois, la première je n’étais pas préparée suffisamment et j’ai fait une petite faute à la deuxième.
    Je confirme que le moniteur est important. Mais ce n’est pas toujours un choix car limité à cause des horaires ou des parents qui ne veulent que LE patron -alors que moi ça me stressait, il ne faisait quasiment que des critiques négatives.
    Cependant je ne pense pas que tenter le permis en se disant qu’on ne conduira pas ensuite soit une bonne idée. Il arrivera probablement un jour ou le permis te sera utile même en vivant en ville : rendre visite à des parents âgés, aller à l’hopital en pleine nuit… Et si NUAGE1962 parle de laisser un autre conduire,il ne faut pas oublier que cette personne peut tomber gravement malade ou partir pour diverses raisons.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Chenillenvol,

      Merci pour ton passage!

      Oui, c’était l’idée que j’avais au départ : avoir mon permis mais ne pas conduire. Pk? Je ne sais pas. Peut-être que parce que j’étais pas très à l’aise, ou conduire m’énervait? Je ne sais pas vraiment ..

      Rassure toi. Aujourd’hui, je conduis très bien et en plus, j’adore ça! Je conduis dès que j’en ai l’occasion pour  » ne pas oublier », on ne sait jamais…lol.

      Oui, c’est exactement pour cette raison que j’étais obsédée par l’obtention de ce permis. On ne sait pas de quoi demain est fait.. Mais bon, on a tous des forces et des faiblesses et chacun fait comme il peut…

      En tout cas, un très grand merci pour ton partage. Ce fut un plaisir 😀.

      Une belle soirée 😘

      Aimé par 1 personne

  3. Douée comme je suis, je t’avoue que je ne suis pas sûre d’avoir mon permis un jour ahah xD Plus petite, j’avais des réflexes assez stupides comme sauter de mon vélo lorsque je voulais freiner… Breefff donc mes parents ne sont pas très sereins non plus x) Mais bon, on verra dans 2 ans 1/2 xD En tout cas super article, la fin m’a bien fait rire x) Et comme d’habitude, une analyse très pertinente de ta situation 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir ma belle,

      Merci pour ton commentaire et ton partage.

      Ton passage avec le vélo m’a bien fait rire 😂. Ne t’inquiètes pas, chaque chose en son temps 😉.

      Ravie que cela t’aies fait rire. Je souhaitais le préciser , on ne sait jamais…

      Je te remercie beaucoup ma belle pour ton gentil commentaire et je te fais tout plein de gros bisous écrémés 😘😘

      Aimé par 1 personne

      1. Hello,
        J’avais des réflexes un peu bizarres quand j’étais petite 😂 On verra bien, je vais peut-être commencer la conduite accompagnée pour bien me préparer 😊 Et de rien, lire tes articles est toujours un plaisir 😘
        Bisous et bonne journée à toi 😍😘😘

        Aimé par 1 personne

  4. Heyy,
    Je viens de voir que tu avais fait un petit relooking à ton blog et… je suis totalement in love du nouveau design de ton blog 😍 Les couleurs vont super bien ensemble, et le design est de manière globale ultra mignon 😻 Très bon week-end à toi, des bisous 😘

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s